WFD Article 8 Monitoring Programmes For France

RBD: Réunion (FRL)

European code* FRL
Name* Réunion
Reporting level* National RBD
Reporting level description:
Metadata:
URL to further information: http://www.surveillance.eaufrance.fr/bassin/FR_/programmes

XML file details

XML file creation date 22/03/2007 13:36:44
Created by Grégory MOREAU
Email
Description
Generated By
Classification Code Unclassified - available for general circulation

Contents

1. Surface Water Monitoring Programmes
1.1 Surface Water Quality Elements
1.2 Surface Water Monitoring Programmes
1.2.1 Programme: FRLSUS - Programme de contrôle de surveillance des eaux de surface du bassin Réunion
1.2.1 Sub-programme: FRLSUSC - Sous-programme de contrôle de surveillance des eaux côtières du bassin Réunion (Coastal)
1.2.2 Sub-programme: FRLSUSL - Sous-programme de contrôle de surveillance des plans d'eau du bassin Réunion (Lake)
1.2.3 Sub-programme: FRLSUSR - Sous-programme de contrôle de surveillance des cours d'eau du bassin Réunion (River)
1.2.2 Programme: FRLSUO - Programme de contrôles opérationnels des eaux de surface du bassin Réunion
1.2.1 Sub-programme: FRLSUOR - Sous-programme de contrôles opérationnels des cours d'eau du bassin Réunion (River)
1.2.2 Sub-programme: FRLSUOC - Sous-programme de contrôles opérationnels des eaux côtières du bassin Réunion (Coastal)
1.2.3 Sub-programme: FRLSUOL - Sous-programme de contrôles opérationnels des plans d'eau du bassin Réunion (Lake)
2. Surface Water Investigative Monitoring Programmes
3. Groundwater Monitoring Programmes
3.1 Groundwater Parameters
3.2 Groundwater Monitoring Programmes
3.2.1 Programme: FRLSOP - Programme de surveiilance de l'état quantitatif des eaux souterraines du bassin Réunion
3.2.2 Programme: FRLSOS - Programme de contrôle de surveillance de l'état chimique des eaux souterraines du bassin Réunion
3.2.3 Programme: FRLSOO - Programme de contrôles opérationnels de l'état chimique des eaux souterraines du bassin Réunion

1. Surface Water Monitoring Programmes

This section provides a summary of the surface water monitoring programmes (surveillance and operational) set up for this RBDContents

1.1 Surface Water Quality Elements

This section defines the methodologies and standards generally applied for the specified quality elements.

Quality Element Code* Surface Water Category* Sampling Methodology Analysis Methodology Standards Applied Levels of confidence Frequency Methodology
QE3-1-3 Coastal Les mesures d’oxygène dissous sont effectuées de préférence in situ à l’aide de capteurs polarographiques ou de capteurs de luminescence. Des mesures d’oxygène dissous peuvent être toutefois effectuées au laboratoire (Aminot et Kérouel, IFREMER, 2004). En cas de mesure au laboratoire, on applique la méthode chimique dite de Winkler (Aminot et Kérouel, IFREMER, 2004). Aminot et Kérouel, IFREMER, 2004 Limite de quantification : 0,5 mg/L Précision : - si O2 < 5 mg/L : +/- 0,1 mg/L - si O2 > 5 mg/L : +/- 0,5 mg/L Les fréquences sont choisies sur la base de l'annexe V de la DCE, des avis d'experts et des pratiques
QE1-1 Lake Le prélèvement d’eau brute intégré est réalisé sur la zone trophogène (2,5 fois la transparence mesurée au disque de Secchi). L’inventaire et le dénombrement des taxons sont réalisés sous microscope inversé après sédimentation (méthode d’Utermöhl). Chlorophylle a : NF T90-117 (1999) Les intervalles sont choisis sur la base de l'annexe V de la DCE, des avis d'experts et des pratiques.
QE1-2 Lake Méthode nationale d’échantillonnage en cours d’élaboration conforme avec le projet de norme européenne : « Guidance standard for the surveying of macrophytes in lakes ». En cours de développement Les intervalles sont choisis sur la base de l'annexe V de la DCE, des avis d'experts et des pratiques.
QE1-3 Lake Oligochètes : L’échantillonnage d’oligochètes est réalisé dans les sédiments. Le nombre d'échantillons est fonction de la taille et de la morphologie de la cuvette lacustre. Un échantillon est constitué d'au moins 3 prélèvements. Mollusques : Les prélèvements sont effectués dans la strate superficielle du sédiment à 3 profondeurs d’eau différentes : dans le fond du lac, dans la zone sub-littorale et dans la zone littorale. A chaque profondeur, l’échantillon est constitué de 3 prélèvements. Macroinvertébrés : Le prélèvement est réalisé dans les sédiments à 2 profondeurs : une dans la zone littorale et une autre dans la zone profonde. Oligochètes L’Indice Oligochètes de Bioindication Lacustre (IOBL) permet d’évaluer les potentialités des sédiments lacustres profonds à assimiler et à recycler des substances minérales organiques. L’indice IOBL est fondé sur la richesse taxonomique d’un échantillon d’oligochètes et sur les effectifs d’oligochètes relevés dans ce même échantillon. Mollusques L’Indice Mollusques (IMOL) est basé sur la capacité potentielle des mollusques à coloniser la zone profonde des systèmes lacustres. Lorsque le milieu se dégrade, on observe une diminution de plus en plus importante de l’amplitude bathymétrique des espèces ainsi qu’une disparition progressive ordonnée de la zone profonde à la zone littorale des Gastéropodes puis des pisidies. Macroinvertébrés L’ Indice Biologique Lacustre (IBL) est basé sur la comparaison des peuplements de macroinvertébrés dans la zone profonde et dans la zone littorale du lac. L’échantillonnage dans la zone littorale permet de définir un indice littoral relatif au potentiel biogénique du lac (données quantitatives). L’échantillonnage dans la zone profonde permet de définir un indice de déficit taxonomique relatif à la qualité de l’interface eau-sédiments dans la zone profonde (données qualitatives). Ces 2 indices sont ensuite combinés en un indice biologique lacustre, lequel donne une évaluation de la capacité biogénique d’un lac pour le développement des peuplements macroinvertébrés. Oligochètes NF T90-391 (2005) : Détermination de L’Indice Oligochètes de Bioindication Lacustre (IOBL) Mollusques Indice Mollusque (non normalisé) : Mouthon, J. (1993) Un indice biologique lacustre basé sur l'examen des peuplements de mollusques. - Bull. Franç. Pêche Pisc., 331 : 397-406. Macroinvertébrés Indice Biologique Lacustre (non normalisé) : Verneaux V., Verneaux J., Schmitt A., Lovy C., Lambert J.C. 2004 - The Lake Biotic Index (LBI): an applied method for assessing the biological quality of lakes using macrobenthos; the Lake Châlain (French Jura) as an example. Ann. Limnol.- Int. J. Lim. (accepted, 3 06 28). Les intervalles sont choisis sur la base de l'annexe V de la DCE, des avis d'experts et des pratiques.
QE1-4 Lake L’échantillonnage des poissons est réalisé à l’aide de filets maillants. NF EN 14 757 (2005) : Echantillonnage des poissons à l’aide des filets maillants. Les intervalles sont choisis sur la base de l'annexe V de la DCE, des avis d'experts et des pratiques.
QE2-4 Lake Les intervalles sont choisis sur la base de l'annexe V de la DCE, des avis d'experts et des pratiques.
QE2-5 Lake Les intervalles sont choisis sur la base de l'annexe V de la DCE, des avis d'experts et des pratiques.
QE3-1 Lake Les prélèvements et les méthodes in situ sont réalisés au niveau de la colonne d’eau correspondant au secteur de plus grande profondeur de plan d’eau. Les analyses sont réalisées conformément aux normes AFNOR en vigueur. Les intervalles sont choisis sur la base de l'annexe V de la DCE, des avis d'experts et des pratiques.
QE3-2 Lake Les prélèvements sur eau sont réalisés dans la zone trophogène (un échantillon intégré) et dans l’hypolimnion (un échantillon de fond hors influence sédiments). Les prélèvements de sédiments sont réalisés à la benne ou au carottier au niveau du secteur de plus grande profondeur du plan d’eau. 3 prélèvements élémentaires sont nécessaires a minima pour confectionner un échantillon. Les analyses sont réalisées conformément aux normes AFNOR en vigueur. - analyses sur eau : eau brute, donc sur la totalité de l’échantillon, y compris les matières en suspension. - cas des substances organiques non volatiles et des échantillons chargés en matières en suspension (>250 mg/l) : analyse de la phase dissoute et de la phase particulaire. - analyses sur sédiment réalisées sur la fraction fine (< 50 µm). Les intervalles sont choisis sur la base des avis d'experts. Une surveillance de la matrice sédiments complète les données sur eau.
QE3-3 Lake Les prélèvements sur eau sont réalisés dans la zone trophogène (un échantillon intégré) et dans l’hypolimnion (un échantillon de fond hors influence sédiments). Les prélèvements de sédiments sont réalisés à la benne ou au carottier au niveau du secteur de plus grande profondeur du plan d’eau. 3 prélèvements élémentaires sont nécessaires a minima pour confectionner un échantillon. Les analyses sont réalisées conformément aux normes AFNOR en vigueur. - analyses sur eau : eau brute, donc sur la totalité de l’échantillon, y compris les matières en suspension. - cas des substances organiques non volatiles et des échantillons chargés en matières en suspension (>250 mg/l) : analyse de la phase dissoute et de la phase particulaire. - analyses sur sédiment réalisées sur la fraction fine (< 50 µm). Les intervalles sont choisis sur la base de l'annexe V de la DCE, des avis d'experts et des pratiques.
QE3-4 Lake Les prélèvements sur eau sont réalisés dans la zone trophogène (un échantillon intégré) et dans l’hypolimnion (un échantillon de fond hors influence sédiments). Les prélèvements de sédiments sont réalisés à la benne ou au carottier au niveau du secteur de plus grande profondeur du plan d’eau. 3 prélèvements élémentaires sont nécessaires a minima pour confectionner un échantillon. Les analyses sont réalisées conformément aux normes AFNOR en vigueur. - analyses sur eau : eau brute, donc sur la totalité de l’échantillon, y compris les matières en suspension. - cas des substances organiques non volatiles et des échantillons chargés en matières en suspension (>250 mg/l) : analyse de la phase dissoute et de la phase particulaire. - analyses sur sédiment réalisées sur la fraction fine (< 50 µm). Les intervalles sont choisis sur la base de l'annexe V de la DCE, des avis d'experts et des pratiques.
QE1 River Les intervalles sont choisis sur la base de l'annexe V de la DCE, des avis d'experts et des pratiques.
QE2-2 River Les intervalles sont choisis sur la base de l'annexe V de la DCE, des avis d'experts et des pratiques.
QE2-3 River Les intervalles sont choisis sur la base de l'annexe V de la DCE, des avis d'experts et des pratiques.
QE1-1 Coastal Mesure de la chlorophylle a par la méthode spectrophotométrique dite de Lorenzen, ou par la méthode fluorimétrique de Neveux (manuel Aminot et Kerouel 2004). La méthode HPLC (décrite par Jeffrey et al.,1997) peut également être utilisée. L'identification et le dénombrement des cellules phytoplanctoniques sont effectués sous microscope inversé, selon la méthode d'Uthermöhl. L'identification se fait au plus précis, espèce ou genre si possible, sinon à un niveau taxonomique supérieur (famille, voire classe). La mesure de l'abondance par cytométrie de flux qui permet d'assurer le comptage du picoplancton (taille<2-3µm) pourra également être utilisée, notamment pour les masses d'eau de transition de Méditerranée du type 10 (lagunes méditerranéennes). Aminot et Kerouel 2004 Jeffrey et al.,1997 Limite de quantification de la méthode analytique de 0,5 µg/l et précision de 10%. Les fréquences sont choisies sur la base de l'annexe V de la DCE, des avis d'experts et des pratiques.
QE1-3 Coastal Les fréquences sont choisies sur la base de l'annexe V de la DCE, des avis d'experts et des pratiques.
QE2-6 Coastal En cours de développement. En cours de développement. Les fréquences sont choisies sur la base de l'annexe V de la DCE.
QE2-8 Coastal En cours de développement. En cours de développement. Les fréquences sont choisies sur la base de l'annexe V de la DCE.
QE3-1-1 Coastal La transparence sera uniquement représentée par la turbidité (pas de matières en suspension ni de profondeur de Secchi). Les mesures seront effectuées de préférence in situ à l’aide de sondes. Des échantillonnages peuvent toutefois être effectués, en vue d’une analyse au laboratoire dans des délais acceptables. Les méthodes de prélèvement devront être conformes aux préconisations de l’ouvrage Hydrologie des écosystèmes marins - Paramètres et analyses, d’Aminot et Kérouel (IFREMER, 2004). De préférence in situ à l’aide de sondes, ou au laboratoire dans des délais acceptables. norme NF EN ISO 7027 Limite de quantification : 0,3 FNU Précision : +/- 5% Les fréquences sont choisies sur la base de l'annexe V de la DCE, des avis d'experts et des pratique.
QE3-1-2 Coastal Les mesures de température seront effectuées in situ à l’aide de sondes. Les mesures de température devront être faites conformément aux préconisations de l’ouvrage Hydrologie des écosystèmes marins - Paramètres et analyses, d’Aminot et Kérouel (IFREMER, 2004). Aminot et Kérouel (IFREMER, 2004) Précision : +/- 0,1°C Les fréquences sont choisies sur la base de l'annexe V de la DCE, des avis d'experts et des pratiques
QE3-1-4 Coastal Les mesures de salinité seront effectuées de préférence in situ à l’aide de sondes. Des échantillonnages peuvent toutefois être effectués, en vue d’une analyse au laboratoire dans des délais acceptables. Les méthodes de prélèvement devront être conformes aux préconisations de l’ouvrage Hydrologie des écosystèmes marins - Paramètres et analyses, d’Aminot et Kérouel (IFREMER, 2004). De préférence in situ à l’aide de sondes, ou au laboratoire dans des délais acceptables. Aminot et Kérouel (IFREMER, 2004) Limite de quantification : 0,5 Précision : +/- 0,1 Les fréquences sont choisies sur la base de l'annexe V de la DCE, des avis d'experts et des pratiques.
QE3-1-6 Coastal Les mesures des nutriments sont effectuées en sub-surface (0 – 1 m). Les méthodes de prélèvement devront être conformes aux préconisations de Aminot et Kérouel (2004). Les analyses de nutriments sont effectuées soit par des méthodes dites manuelles (Aminot et Kérouel, IFREMER, 2004), soit par des méthodes dites automatiques (Aminot, en préparation). Aminot et Kérouel, IFREMER, 2004. Azote ammoniacal : Limite de quantification : 0,3 µmol/L Précision : Si < 2 µmol/L : +/- 0,1 µmol/L Si > 2 µmol/L : +/- 5% Nitrate : Limite de quantification : 2 µmol/L Précision : Si < 5 µmol/L : +/- 0,2 µmol/L Si > 5 µmol/L : +/- 5% Nitrite : Limite de quantification : 0,5 µmol/L Précision : Si < 1 µmol/L : +/- 0,05 µmol/L Si > 1 µmol/L : +/- 5% Orthophosphate : Limite de quantification : 0,5 µmol/L Précision : Si < 1 µmol/L : +/- 0,05 µmol/L Si > 1 µmol/L : +/- 5% Orthosilicate : Limite de quantification : 2 µmol/L Précision : Si < 5 µmol/L : +/- 0,2 µmol/L Si > 5 µmol/L : +/- 5% Les fréquences sont choisies sur la base de l'annexe V de la DCE, des avis d'experts et des pratiques.
QE3-2 Coastal Prélèvements dans l’eau. Analyses dans l'eau NF EN ISO 6468 (eau) NF EN ISO 12673 (eau) TRONCZYNSKI J. et al., 2005 ISO CD 18857-1 (eau) Les fréquences sont choisies sur la base de l'annexe V de la DCE.
QE3-3 Coastal Substances de l’annexe IX : prélèvement dans l’eau Substances de l’annexe VIII : - Substances hydrophiles (Log Kow < 3) : prélèvement dans l’eau - Métaux et substances non hydrophiles (Log Kow > 3) : prélèvement dans le sédiment ou le biote. Substances de l’annexe IX : analyse dans l’eau Substances de l’annexe VIII : - Substances hydrophiles (Log Kow < 3) : analyse dans l’eau - Métaux et substances non hydrophiles (Log Kow > 3) : analyses dans le sédiment ou le biote. Dans l’eau : NF EN ISO 6468 (eau) NF EN ISO 12673 (eau) TRONCZYNSKI J. et al., 2005 ISO CD 18857-1 (eau) Dans le sédiment ou le biote : COSSA D. et al., 2002. CHIFFOLEAU J.F. et al., 2003 CHIFFOLEAU J.F. et al., 2002 TRONCZYNSKI J. et al., 2005 MUNSCHY C. et al., 2005 MUNSCHY C. et al. 2004 Les fréquences sont choisies sur la base de l'annexe V de la DCE, des avis d'experts et des pratiques.
QE3-4 Coastal Substances hydrophiles (Log Kow < 3) : prélèvement dans l’eau Métaux et substances non hydrophiles (Log Kow > 3) : prélèvement dans le sédiment ou le biote. Substances hydrophiles (Log Kow < 3) : analyse dans l’eau Métaux et substances non hydrophiles (Log Kow > 3) : analyses dans le sédiment ou le biote. Dans l’eau : NF EN ISO 6468 (eau) NF EN ISO 12673 (eau) TRONCZYNSKI J. et al., 2005 ISO CD 18857-1 (eau) Dans le sédiment ou le biote : COSSA D. et al., 2002. CHIFFOLEAU J.F. et al., 2003 CHIFFOLEAU J.F. et al., 2002 TRONCZYNSKI J. et al., 2005 MUNSCHY C. et al., 2005 MUNSCHY C. et al. 2004 Les fréquences sont choisies sur la base de l'annexe V de la DCE, des avis d'experts et des pratiques.
QE1-2 River Phytobenthos : L'Indice Biologique Diatomées (IBD) est établi par site. L'échantillonnage est réalisé en fonction des conditions hydrologiques et de la nature des supports. Macrophytes : Les peuplements macrophytiques sont observés in situ avec identification des taxons au niveau de l’espèce, excepté pour les microalgues (genre), suivie d’une estimation de leur recouvrement avec prélèvement éventuel d’échantillons pour vérification taxonomique au laboratoire. Phytobenthos : L'indice biologique diatomées (IBD) permet d’évaluer la qualité biologique de l’eau d’un cours d’eau au moyen de la flore diatomique benthique. Un IBD révisé sera utilisé lors du programme de surveillance basé sur 7 classes de qualité d'eau définies à partir de 14 paramètres physico-chimiques classiques et la prise en compte de plus de 600 taxons dans le calcul de l'indice. Cet indice rend compte de la pollution organique. Il montre également une bonne corrélation avec la concentration en phosphore indicative de l'eutrophisation. l'IBD en milieu tropical n'a pas étévalidé. A la Réunion, les prélèvements et déterminations taxonomiques seront réalisées suivant le même protocole. Macrophytes : En cours de développement. Phytobenthos : NF T90-354 (2000) : détermination de l’Indice Biologique Diatomées (IBD) (en cours de révision) Macrophytes : NF T90-395 (2003) : Détermination de l’Indice Biologique Macrophytique en Rivière (IBMR) (partie échantillonnage) Les intervalles sont choisis sur la base de l'annexe V de la DCE, des avis d'experts et des pratiques.
QE1-3 River L’Indice Biologique Global Normalisé (IBGN) a récemment été adapté pour être conforme à la DCE. Le nouveau protocole de prélèvement des invertébrés comporte 12 prélèvements, réalisés sur différents types d’habitat. L’échantillonnage sépare la faune des habitats dominants et marginaux afin : - de fournir une image représentative du peuplement d’invertébrés d’un site ; - de prendre en compte des habitats peu représentés mais qui abritent une faune spécifique souvent très informative sur l’état écologique d’un site. L’IBGN est une combinaison de 2 métriques : - le nombre total de taxons exprimé en 14 classes de richesse taxonomique (CV : classes de variété) - le groupe faunitisque indicateur (GFI) représentant la présence/absence de 39 taxons indicateurs regroupés en 9 classes de sensibilité à la pollution. L’indice est donné par la formule IBGN = (CV + GFI) – 1. Il est compris entre 1 et 20. L’indice est sensible aux pollutions, dont la pollution toxique et la détérioration générale, dont celle des habitats. L'IBGN ne s'applique pas en milieu tropical.L'analyse et l’interprétation des résultats s'axeront vers la composition taxonomique, l’abondance et la densité de la population. NF T90-350 (2004) : Détermination de l’Indice Biologique Global Normalisé (IBGN) avec adaptations récentes du protocole d’échantillonnage des invertébrés. Les intervalles sont choisis sur la base de l'annexe V de la DCE, des avis d'experts et des pratiques.
QE1-4 River Echantillonnage du poisson à l’électricité selon un protocole élaboré par l’Association Réunionnaise pour le Développement de l’Aquaculture et validé par le Conseil Supérieur de la Pêche L’interprétation des résultats portera sur la densité,la richesse spécifique et la structure des peuplements. Les intervalles sont choisis sur la base de l'annexe V de la DCE, des avis d'experts et des pratiques.
QE3-1 River Un point de prélèvement est réalisé par site. Les mesures in situ et les prélèvements d’eau sont réalisés dans la veine centrale du chenal principal. Les analyses sont réalisées conformément aux normes AFNOR en vigueur. Les intervalles sont choisis sur la base de l'annexe V de la DCE, des avis d'experts et des pratiques.
QE3-2 River Un point de prélèvement est réalisé par site : dans la couche superficielle (premiers centimètres) des zones de dépôt pour les sédiments, dans la veine centrale du chenal principal pour l’eau brute. Les analyses sont réalisées conformément aux normes AFNOR en vigueur. - analyses sur eau : eau brute, donc sur la totalité de l’échantillon, y compris les matières en suspension. - cas des substances organiques non volatiles et des échantillons chargés en matières en suspension (> 250 mg/l) : analyse de la phase dissoute et de la phase particulaire. - analyses sur sédiment réalisées sur la fraction fine (< 50 µm). Les intervalles sont choisis sur la base de l'annexe V de la DCE, des avis d'experts et des pratiques.
QE3-3 River Un point de prélèvement est réalisé par site : dans la couche superficielle (premiers centimètres) des zones de dépôt pour les sédiments, dans la veine centrale du chenal principal pour l’eau brute. Les analyses sont réalisées conformément aux normes AFNOR en vigueur. - analyses sur eau : eau brute, donc sur la totalité de l’échantillon, y compris les matières en suspension. - cas des substances organiques non volatiles et des échantillons chargés en matières en suspension (> 250 mg/l) : analyse de la phase dissoute et de la phase particulaire. - analyses sur sédiment réalisées sur la fraction fine (< 50 µm). Les intervalles sont choisis sur la base de l'annexe V de la DCE, des avis d'experts et des pratiques.
QE3-4 River Un point de prélèvement est réalisé par site : dans la couche superficielle (premiers centimètres) des zones de dépôt pour les sédiments, dans la veine centrale du chenal principal pour l’eau brute. Les analyses sont réalisées conformément aux normes AFNOR en vigueur. - analyses sur eau : eau brute, donc sur la totalité de l’échantillon, y compris les matières en suspension. - cas des substances organiques non volatiles et des échantillons chargés en matières en suspension (> 250 mg/l) : analyse de la phase dissoute et de la phase particulaire. - analyses sur sédiment réalisées sur la fraction fine (< 50 µm). Les intervalles sont choisis sur la base de l'annexe V de la DCE, des avis d'experts et des pratiques.

1.2 Surface Water Monitoring Programmes

This section defines the programmes set up for monitoring of surface waterbodies.

1.2.1 PROGRAMME: FRLSUS - Programme de contrôle de surveillance des eaux de surface du bassin Réunion

Programme code* FRLSUS
Programme name Programme de contrôle de surveillance des eaux de surface du bassin Réunion
Surveillence monitoring* Yes
Operational monitoring* No
Is this programme International, national or RBD specific? RBD
If part of an international monitoring programme, please describe the international programme and how this programme relates to it.
Summary of the overall key design considerations for the programme Le programme de contrôle de surveillance est destiné à donner une image de l'état général des eaux. Pour réaliser ce programme, un réseau de sites pérennes, répartis sur l’ensemble du territoire (métropole et départements d’Outre-mer), est mis en place de façon à disposer d’un suivi des milieux aquatiques sur le long terme notamment pour évaluer les conséquences de modifications des conditions naturelles (changement climatique par exemple) et des activités anthropiques largement répandues. Ce programme ne poursuit pas un objectif de « suivi des pressions » mais de « connaissance de l’état général des eaux ». Il contribue également à la mise à jour de l'analyse des incidences des activités humaines et à la sélection des masses d'eau à placer en contrôle opérationnel.
Intended start date of the monitoring programme (if after 2006-12-22)
Reason(s) for delay if applicable
Hyperlink or reference to associated reference statement or file
URL to further information: http://www.surveillance.fr/programme/FR_SUS
PROTECTED AREAS

The number of protected areas of each type covered by the programme, and the number of sites.

Type No. of Areas No. of Sites
Bathing Directive (76/160/EEC) -9999 -9999
Birds Directive (79/409/EEC) 0 0
Drinking Water Directive (80/778/EEC) -9999 -9999
Fish Waters Directive (78/659/EEC) 0 0
Shellfish Waters Directive (79/923/EEC) 0 0
Habitats Directive (92/43/EEC) 0 0
Nitrates Directive (91/676/EEC) 0 0
Urban Wastewater Directive (91/271/EEC) 1 10
Drinking Water Abstraction (75/440/EEC) -9999 -9999
SUB-PROGRAMMES

A surface water monitoring programme is considered to comprise at least one sub-programme. A sub-programme is defined for a specific surface water category and more than one sub-programme may be defiend for each surface water category.

1 Sub-programme: FRLSUSC - Sous-programme de contrôle de surveillance des eaux côtières du bassin Réunion (Coastal)
Sub-programme code* FRLSUSC
Note: this is used to link monitoring stations to the programme
Sub-programme name Sous-programme de contrôle de surveillance des eaux côtières du bassin Réunion
Surface water category* Coastal
Intended start date of the sub-programme (if after 2006-12-22)
Proposed end date of the sub-programme
Brief summary of the methodology or criteria used to select sites* Les sites sont positionnés dans certaines masses d’eau, sélectionnées par type national, en tenant compte : - du nombre de masses d’eau par type ; - des catégories de pressions. De plus, afin d’obtenir une représentativité de l’état général des masses d’eau dans chaque district, la construction du réseau doit tenir compte de la répartition géographique des types et catégories de pression dans chaque district. En dernier lieu, il convient de s’assurer que les masses d’eau retenues permettent d’évaluer les changements à long terme des conditions naturelles (changement climatique, par exemple) ou des activités anthropiques largement répandues. D’après les travaux exploratoires menés dans le cadre du groupe de travail « DCE eaux littorales », ceci conduit à sélectionner entre 50% et 60% des masses d’eau.
How the concept of sub-sites has been applied and to what extent.* Selon les éléments de qualité, les prélèvements peuvent être effectués dans des secteurs différents de la masse d'eau dans la mesure où aucune modification significative de l’environnement n’intervient entre ces secteurs.
Additional monitoring requirements for waters used in the abstraction of drinking water in relation to Article 7* Sans objet.
Extent to which monitoring deviates from that outlined* Compte tenu des connaissances à développer sur le milieu marin réunionnais et de l'organisation des différents suivis, l'ensemble des suivis à réaliser, excepté la physico-chimie, débuteront progressivement à partir de 2008. De plus, le suivi de la bathymétrie et de l'exposition aux vagues ne seront pas réalisé. L’élément de qualité « Flore aquatique » n’est pas retenu à ce stade pour les eaux réunionnaises car il existe très peu d’herbiers de phanérogames et les peuplements algaux sont très mal connus. Toutefois, ces derniers sont appréhendés au travers du suivi de la « faune benthique invertébrée » car les protocoles de suivi mis en œuvre intègrent une notion de recouvrement relatif entre les algues et les coraux. Les méthodologies appliquées pour le suivi des éléments biologiques seront adaptées au contexte de l'île; certaines d'entre elles sont en cours d'élaboration.
Number of sites in the sub-programme* 10
Percentage of sites affected by deviations in the sub-programme* 100
Hyperlink or reference to associated reference statement or file
Quality Elements

This section defines the quality elements monitored under the sub-programme. The methodologies and standards etc are only given where these differ from the general case outlined in Section 1.1 above. If the methodoloy and standards information for the QE has not been provided in section 1.1, then it should be provided here. Note: these QEs apply to Coastal waterbodies.

Note: the frequency defines the number of monitoring occasions made in one cycle (e.g. If the frequency is 6 and the cycle is 3, this means that the quality element is measured 6 times in 3 years). If the cycle is given as 0, this means that the quality element is measured for the first year only, and the results will be used to determine if future monitoring is required and the required frequency/cycle.

Quality Element Code* No. Of Sites* Frequency* Cycle* Cycle description Sampling Methodology Analysis Methodology Standards Applied Levels of confidence Frequency Methodology
QE1-1 7 3 1 les trois éléments de qualité: -la biomasse planctonique déterminée à partir de la chlorophylle a -la biodiversité planctonique -les efflorescences planctoniques peuvent être suivis "indépendament" Les fréquences sont choisies sur la base de l'annexe V de la DCE, des avis d'experts et des pratiques.
QE1-3 8 1 3 Les fréquences sont choisies sur la base de l'annexe V de la DCE, des avis d'experts et des pratiques.
QE2-6 6 1 6 Les fréquences sont choisies sur la base de l'annexe V de la DCE.
QE2-8 6 1 6 Les fréquences sont choisies sur la base de l'annexe V de la DCE.
QE3-1-1 10 6 1 La fréquence indiquée est approximative car elle est fonction des besoins de la physico-chimie et de la biologie.
QE3-1-2 10 6 1 Les fréquences sont choisies sur la base de l'annexe V de la DCE, des avis d'experts et des pratiques.
QE3-1-4 10 6 1 Les fréquences sont choisies sur la base de l'annexe V de la DCE, des avis d'experts et des pratiques
QE3-1-6 10 6 1 Les fréquences sont choisies sur la base de l'annexe V de la DCE, des avis d'experts et des pratiques.
QE3-2 10 12 6 Les fréquences sont choisies sur la base de l'annexe V de la DCE.
QE3-3 3 1 6 Substances hydrophiles (Log Kow < 3) : prélèvement dans l’eau 4 fois par cycle. Métaux et substances non hydrophiles (Log Kow > 3) : prélèvement dans le sédiment ou le biote, une fois par cycle.
QE3-4 3 1 6 Substances hydrophiles (Log Kow < 3) : prélèvement dans l’eau 4 fois par cycle. Métaux et substances non hydrophiles (Log Kow > 3) : prélèvement dans le sédiment ou le biote, une fois par cycle.
QE3-1-3 10 6 1 Les fréquences sont choisies sur la base de l'annexe V de la DCE, des avis d'experts et des pratiques.

A surface water monitoring programme is considered to comprise at least one sub-programme. A sub-programme is defined for a specific surface water category and more than one sub-programme may be defiend for each surface water category.

2 Sub-programme: FRLSUSL - Sous-programme de contrôle de surveillance des plans d'eau du bassin Réunion (Lake)
Sub-programme code* FRLSUSL
Note: this is used to link monitoring stations to the programme
Sub-programme name Sous-programme de contrôle de surveillance des plans d'eau du bassin Réunion
Surface water category* Lake
Intended start date of the sub-programme (if after 2006-12-22)
Proposed end date of the sub-programme
Brief summary of the methodology or criteria used to select sites* La règle générale retenue est le suivi de 50 % des plans d’eau dont la superficie est supérieure ou égale à 50 hectares. Cette règle est ajustée : - en sélectionnant tous les plans d’eau naturels de plus de 50 ha ; - en sélectionnant les plans d’eau d’origine anthropique selon le volume qu’ils représentent (par ordre décroissant) et en couvrant au mieux la diversité des types anthropiques rencontrés, c’est-à-dire les types nationaux (par exemple, les grandes retenues, les plans d’eau obtenus par aménagement d’une digue, les plans d’eau issus de creusement, …). Le réseau de contrôle de surveillance est ainsi constitué d’environ 200 sites. Pour le bassin de la Réunion le plan d'eau retenu ne correspond pas à ces critères, mais a néanmoins été choisi compte tenu de son importance à l’échelle de l’île et de la superficie des bassins qu’il draine
How the concept of sub-sites has been applied and to what extent.* non pertinent
Additional monitoring requirements for waters used in the abstraction of drinking water in relation to Article 7* Pour les captages d'eau de surface fournissant en moyenne plus de 100 m3/jour, des contrôles additionnels sont prévus. Les paramètres suivis sont : - toutes les substances prioritaires pertinentes qui sont rejetées dans le bassin versant de la masse d'eau ; - toutes les autres substances rejetées en quantités importantes qui sont susceptibles de modifier l'état de la masse d'eau et qui sont contrôlées au titre des dispositions du code de la santé publique relatives à l’eau potable. Les fréquences choisies en fonction de la population desservie sont conformes aux préconisations de la DCE.
Extent to which monitoring deviates from that outlined* les écarts concernent: les méthodologies pour l'analyse des éléments de qualité biologique, les fréquences et le nombre de subtances à analyser pour les suivis physicochimiques
Number of sites in the sub-programme* 1
Percentage of sites affected by deviations in the sub-programme* 100
Hyperlink or reference to associated reference statement or file Programme de surveillance eaux douces de surface : http://www.ecologie.gouv.fr/IMG/pdf/circulaire_dce_surveillance.pdf
Quality Elements

This section defines the quality elements monitored under the sub-programme. The methodologies and standards etc are only given where these differ from the general case outlined in Section 1.1 above. If the methodoloy and standards information for the QE has not been provided in section 1.1, then it should be provided here. Note: these QEs apply to Lake waterbodies.

Note: the frequency defines the number of monitoring occasions made in one cycle (e.g. If the frequency is 6 and the cycle is 3, this means that the quality element is measured 6 times in 3 years). If the cycle is given as 0, this means that the quality element is measured for the first year only, and the results will be used to determine if future monitoring is required and the required frequency/cycle.

Quality Element Code* No. Of Sites* Frequency* Cycle* Cycle description Sampling Methodology Analysis Methodology Standards Applied Levels of confidence Frequency Methodology
QE1-1 0 4 6 Les intervalles sont choisis sur la base de l'annexe V de la DCE, des avis d'experts et des pratiques.
QE1-2 1 1 6 Les intervalles sont choisis sur la base de l'annexe V de la DCE, des avis d'experts et des pratiques.
QE1-3 0 1 6 pas de protocole adapté Les intervalles sont choisis sur la base de l'annexe V de la DCE, des avis d'experts et des pratiques.
QE1-4 0 1 6 pas de protocole adapté Les intervalles sont choisis sur la base de l'annexe V de la DCE, des avis d'experts et des pratiques.
QE2-4 1 -7777 6 Les intervalles sont choisis sur la base de l'annexe V de la DCE, des avis d'experts et des pratiques.
QE2-5 1 1 6 Les intervalles sont choisis sur la base de l'annexe V de la DCE, des avis d'experts et des pratiques.
QE3-1 1 4 1 Les analyses suivantes ne seront pas réalisées: chlorophylle a, phéopigments et les analyses sur les sédiments. Les intervalles sont choisis sur la base de l'annexe V de la DCE, des avis d'experts et des pratiques.
QE3-2 1 4 6 La première année du plan de gestion de district hydrographique, toutes les substances seront analysées, puis selon les résultats, seules celles qui posent problème seront suivies. les analyses porteront sur une liste partielle des substances. Elles ne seront pas réalisées sur les sédiments Les intervalles sont choisis sur la base de l'annexe V de la DCE, des avis d'experts et des pratiques.
QE3-3 1 4 6 La première année du plan de gestion de district hydrographique, toutes les substances seront analysées, puis selon les résultats, seules celles qui posent problème seront suivies. les analyses porteront sur une liste partielle des substances. Elles ne seront pas réalisées sur les sédiments Les intervalles sont choisis sur la base de l'annexe V de la DCE, des avis d'experts et des pratiques.
QE3-4 1 4 6 La première année du plan de gestion de district hydrographique, toutes les substances seront analysées, puis selon les résultats, seules celles qui posent problème seront suivies. les analyses porteront sur une liste partielle des substances. Elles ne seront pas réalisées sur les sédiments Les intervalles sont choisis sur la base de l'annexe V de la DCE, des avis d'experts et des pratiques.

A surface water monitoring programme is considered to comprise at least one sub-programme. A sub-programme is defined for a specific surface water category and more than one sub-programme may be defiend for each surface water category.

3 Sub-programme: FRLSUSR - Sous-programme de contrôle de surveillance des cours d'eau du bassin Réunion (River)
Sub-programme code* FRLSUSR
Note: this is used to link monitoring stations to the programme
Sub-programme name Sous-programme de contrôle de surveillance des cours d'eau du bassin Réunion
Surface water category* River
Intended start date of the sub-programme (if after 2006-12-22)
Proposed end date of the sub-programme
Brief summary of the methodology or criteria used to select sites* Le réseau de contrôle de surveillance est constitué de 1500 sites pérennes répartis sur le territoire (métropole), auxquels se rajoutent les sites pour les canaux, les sites internationaux, ainsi que les sites pour les départements d’Outre mer. Les sites ont été répartis géographiquement par bassin hydrographique au prorata de la surface des bassins et des longueurs cumulées de cours d’eau. Dans chaque bassin hydrographique, les cours d’eau sont distribués en 5 classes de taille (de très large à très petit sur la base du rang de Strahler). La répartition des sites dans chaque bassin, par classe de taille, s’est faite de telle sorte que l’incertitude sur le paramètre ammonium (identifié comme ayant la plus grande variabilité) soit inférieure à 10 %. Il en résulte la répartition suivante par classe de taille de cours d’eau : très large (12,5 %), large (12,5 %), moyen (20 %), petit (25 %) et très petit (30 %). Une répartition des sites uniquement au prorata des longueurs cumulées des cours d’eau de chaque classe de taille aurait nécessairement conduit à une sur-représentation des très petits cours d’eau, elle n’a donc pas été retenue. Les sites ont ensuite été répartis par hydro-écorégion, au prorata de leur surface et de la densité de drainage. Enfin, les sites ont été sélectionnés de telle sorte que les autres sources de variabilité connue, telle que l’intensité et la nature des pressions d’origine anthropique, soient également représentées. Par ailleurs, des sites destinés à évaluer les flux qui rejoignent les eaux littorales et de transition peuvent faire partie des 1500 points définis selon la méthode ci-dessus. Ils concernent les principaux fleuves et sont placés en dehors de l’influence des marées.
How the concept of sub-sites has been applied and to what extent.* Selon les éléments de qualité biologique échantillonnés, un site peut être localisé sur des secteurs différents du cours d’eau dans la mesure où aucune modification significative de l’environnement n’intervient entre ces secteurs.
Additional monitoring requirements for waters used in the abstraction of drinking water in relation to Article 7* Pour les captages d'eau de surface fournissant en moyenne plus de 100 m3/jour, des contrôles additionnels sont prévus. Les paramètres suivis sont : - toutes les substances prioritaires pertinentes qui sont rejetées dans le bassin versant de la masse d'eau ; - toutes les autres substances rejetées en quantités importantes qui sont susceptibles de modifier l'état de la masse d'eau et qui sont contrôlées au titre des dispositions du code de la santé publique relatives à l’eau potable. Les fréquences choisies en fonction de la population desservie sont conformes aux préconisations de la DCE.
Extent to which monitoring deviates from that outlined* les écarts concernent: les méthodologies pour l'analyse des éléments de qualité biologique, les fréquences et le nombre de subtances à analyser pour les suivis physicochimiques
Number of sites in the sub-programme* 20
Percentage of sites affected by deviations in the sub-programme* 100
Hyperlink or reference to associated reference statement or file Programme de surveillance eaux douces de surface : http://www.ecologie.gouv.fr/IMG/pdf/circulaire_dce_surveillance.pdf
Quality Elements

This section defines the quality elements monitored under the sub-programme. The methodologies and standards etc are only given where these differ from the general case outlined in Section 1.1 above. If the methodoloy and standards information for the QE has not been provided in section 1.1, then it should be provided here. Note: these QEs apply to River waterbodies.

Note: the frequency defines the number of monitoring occasions made in one cycle (e.g. If the frequency is 6 and the cycle is 3, this means that the quality element is measured 6 times in 3 years). If the cycle is given as 0, this means that the quality element is measured for the first year only, and the results will be used to determine if future monitoring is required and the required frequency/cycle.

Quality Element Code* No. Of Sites* Frequency* Cycle* Cycle description Sampling Methodology Analysis Methodology Standards Applied Levels of confidence Frequency Methodology
QE1-2 20 1 2 seule l'analyse des diatomées sera réalisée dans le cadre de ce sous-programme. Les intervalles sont choisis sur la base de l'annexe V de la DCE, des avis d'experts et des pratiques.
QE1-3 10 1 1 Les intervalles sont choisis sur la base de l'annexe V de la DCE, des avis d'experts et des pratiques.
QE1-4 15 1 2 Les intervalles sont choisis sur la base de l'annexe V de la DCE, des avis d'experts et des pratiques.
QE2-1 20 -7777 1 Les intervalles sont choisis sur la base de l'annexe V de la DCE, des avis d'experts et des pratiques.
QE2-2 20 -7777 6 Les intervalles sont choisis sur la base de l'annexe V de la DCE, des avis d'experts et des pratiques.
QE2-3 20 1 6 Les intervalles sont choisis sur la base de l'annexe V de la DCE, des avis d'experts et des pratiques.
QE3-1 20 4 1 Les analyses suivantes ne seront pas réalisées: chlorophylle a, phéopigments et les analyses sur les sédiments. Les intervalles sont choisis sur la base de l'annexe V de la DCE, des avis d'experts et des pratiques.
QE3-2 10 4 3 La première année du plan de gestion de district hydrographique, toutes les substances seront analysées, puis selon les résultats, seules celles qui posent problème seront suivies. les analyses porteront sur une liste partielle des substances. Elles ne seront pas réalisées sur les sédiments Les intervalles sont choisis sur la base de l'annexe V de la DCE, des avis d'experts et des pratiques.
QE3-3 5 4 3 La première année du plan de gestion de district hydrographique, toutes les substances seront analysées, puis selon les résultats, seules celles qui posent problème seront suivies. les analyses porteront sur une liste partielle des substances. Elles ne seront pas réalisées sur les sédiments Les intervalles sont choisis sur la base de l'annexe V de la DCE, des avis d'experts et des pratiques.
QE3-4 5 4 3 La première année du plan de gestion de district hydrographique, toutes les substances seront analysées, puis selon les résultats, seules celles qui posent problème seront suivies. les analyses porteront sur une liste partielle des substances. Elles ne seront pas réalisées sur les sédiments Les intervalles sont choisis sur la base de l'annexe V de la DCE, des avis d'experts et des pratiques.

1.2.2 PROGRAMME: FRLSUO - Programme de contrôles opérationnels des eaux de surface du bassin Réunion

Programme code* FRLSUO
Programme name Programme de contrôles opérationnels des eaux de surface du bassin Réunion
Surveillence monitoring* No
Operational monitoring* Yes
Is this programme International, national or RBD specific? RBD
If part of an international monitoring programme, please describe the international programme and how this programme relates to it.
Summary of the overall key design considerations for the programme Le programme de contrôles opérationnels est établi en application de la directive du 23 octobre 2000, afin de : 1. établir l'état des masses d’eau identifiées, en application du I, 2°, d) de l'article 3 du décret du 16 mai 2005 ou d'un contrôle de surveillance, comme risquant de ne pas satisfaire aux objectifs mentionnés au IV de l’article L. 212-1 du code de l'environnement ; 2. évaluer l'efficacité du programme de mesures sur celles-ci. Une première liste de sites dans des masses d’eau qui n’atteindront pas de façon certaine le bon état en 2015 est rapportée. Cette liste, ainsi que les éléments de qualité à suivre et les fréquences correspondantes, seront ensuite complétés en 2007 dans le cadre de l'élaboration du SDAGE, pour assurer le contrôle des masses d'eau auxquelles un report d’échéance (bon état ou bon potentiel en 2021 ou 2027) ou un objectif moins strict est fixé par le SDAGE.
Intended start date of the monitoring programme (if after 2006-12-22) 2008-01-01
Reason(s) for delay if applicable cf. les principes de conception du programme
Hyperlink or reference to associated reference statement or file
URL to further information: http://www.surveillance.fr/programme/FR_SUO
PROTECTED AREAS

The number of protected areas of each type covered by the programme, and the number of sites.

Type No. of Areas No. of Sites
Bathing Directive (76/160/EEC)
Birds Directive (79/409/EEC)
Drinking Water Directive (80/778/EEC)
Fish Waters Directive (78/659/EEC)
Shellfish Waters Directive (79/923/EEC)
Habitats Directive (92/43/EEC)
Nitrates Directive (91/676/EEC)
Urban Wastewater Directive (91/271/EEC)
Drinking Water Abstraction (75/440/EEC)
SUB-PROGRAMMES

A surface water monitoring programme is considered to comprise at least one sub-programme. A sub-programme is defined for a specific surface water category and more than one sub-programme may be defiend for each surface water category.

1 Sub-programme: FRLSUOR - Sous-programme de contrôles opérationnels des cours d'eau du bassin Réunion (River)
Sub-programme code* FRLSUOR
Note: this is used to link monitoring stations to the programme
Sub-programme name Sous-programme de contrôles opérationnels des cours d'eau du bassin Réunion
Surface water category* River
Intended start date of the sub-programme (if after 2006-12-22) 2008-01-01
Proposed end date of the sub-programme
Brief summary of the methodology or criteria used to select sites* Les critères de sélection seront complétés et précisés ultérieurement pour le choix des sites qui seront finalement suivis en contrôles opérationnels (2008-2009 dans le cadre de l’élaboration du premier plan de gestion de district hydrographique). Pour les masses d’eau courant un risque en raison de pressions ponctuelles importantes, des points de contrôle en nombre suffisant sont sélectionnés pour évaluer l’ampleur de l’incidence des pressions ponctuelles. Pour un même type, il est possible de procéder par échantillonnage de masses d’eau lorsque les pressions responsables du report d’échéance sont d’origine diffuse ou d’origine hydromorphologique.
How the concept of sub-sites has been applied and to what extent.* Non encore déterminé.
Additional monitoring requirements for waters used in the abstraction of drinking water in relation to Article 7* Ne s'applique pas.
Extent to which monitoring deviates from that outlined* Non encore déterminé.
Number of sites in the sub-programme* -8888
Percentage of sites affected by deviations in the sub-programme* -8888
Hyperlink or reference to associated reference statement or file Programme de surveillance eaux douces de surface : http://www.ecologie.gouv.fr/IMG/pdf/circulaire_dce_surveillance.pdf
Quality Elements

This section defines the quality elements monitored under the sub-programme. The methodologies and standards etc are only given where these differ from the general case outlined in Section 1.1 above. If the methodoloy and standards information for the QE has not been provided in section 1.1, then it should be provided here. Note: these QEs apply to River waterbodies.

Note: the frequency defines the number of monitoring occasions made in one cycle (e.g. If the frequency is 6 and the cycle is 3, this means that the quality element is measured 6 times in 3 years). If the cycle is given as 0, this means that the quality element is measured for the first year only, and the results will be used to determine if future monitoring is required and the required frequency/cycle.

Quality Element Code* No. Of Sites* Frequency* Cycle* Cycle description Sampling Methodology Analysis Methodology Standards Applied Levels of confidence Frequency Methodology
QE1 -8888 -8888 -8888 L'élément de qualité précisé dans le champ ci-dessus est donné à titre indicatif, une sélection étant obligatoire pour ne pas bloquer l’outil. Ce choix ne préjuge pas du contrôle effectif de cet élément de qualité dans le contrôle opérationnel. Les éléments de qualité contrôlés devront permettre de déterminer les pressions auxquelles la ou les masses d'eau sont soumises et ne seront définis qu'au cas par cas. Les éléments de qualité à suivre sont ceux qui sont à l’origine de la non atteinte du bon état (ou du bon potentiel) de la masse d'eau. Le contrôle opérationnel cesse lorsque la masse d’eau respecte le bon état (ou le bon potentiel). Pour s’assurer de ce respect, c’est l’ensemble des éléments de qualité pertinents pour évaluer l’état dans le type considéré qui doivent être vérifiés. La durée des contrôles opérationnels n’est donc pas liée à celle du plan de gestion du district hydrographique, ils peuvent être interrompus à tout moment dès que le constat du respect du bon état (ou du bon potentiel) est effectué. Les critères de détermination des fréquences seront précisés ultérieurement, comme les critères de sélection des sites, pour 2008-2009 dans le cadre de l'élaboration des premiers plans de gestion de district hydrographique.
QE2 -8888 -8888 -8888 L'élément de qualité précisé dans le champ ci-dessus est donné à titre indicatif, une sélection étant obligatoire pour ne pas bloquer l’outil. Ce choix ne préjuge pas du contrôle effectif de cet élément de qualité dans le contrôle opérationnel. Les éléments de qualité contrôlés devront permettre de déterminer les pressions auxquelles la ou les masses d'eau sont soumises et ne seront définis qu'au cas par cas. Les éléments de qualité à suivre sont ceux qui sont à l’origine de la non atteinte du bon état (ou du bon potentiel) de la masse d'eau. Le contrôle opérationnel cesse lorsque la masse d’eau respecte le bon état (ou le bon potentiel). Pour s’assurer de ce respect, c’est l’ensemble des éléments de qualité pertinents pour évaluer l’état dans le type considéré qui doivent être vérifiés. La durée des contrôles opérationnels n’est donc pas liée à celle du plan de gestion du district hydrographique, ils peuvent être interrompus à tout moment dès que le constat du respect du bon état (ou du bon potentiel) est effectué. Les critères de détermination des fréquences seront précisés ultérieurement, comme les critères de sélection des sites, pour 2008-2009 dans le cadre de l'élaboration des premiers plans de gestion de district hydrographique.
QE3 -8888 -8888 -8888 L'élément de qualité précisé dans le champ ci-dessus est donné à titre indicatif, une sélection étant obligatoire pour ne pas bloquer l’outil. Ce choix ne préjuge pas du contrôle effectif de cet élément de qualité dans le contrôle opérationnel. Les éléments de qualité contrôlés devront permettre de déterminer les pressions auxquelles la ou les masses d'eau sont soumises et ne seront définis qu'au cas par cas. Les éléments de qualité à suivre sont ceux qui sont à l’origine de la non atteinte du bon état (ou du bon potentiel) de la masse d'eau. Le contrôle opérationnel cesse lorsque la masse d’eau respecte le bon état (ou le bon potentiel). Pour s’assurer de ce respect, c’est l’ensemble des éléments de qualité pertinents pour évaluer l’état dans le type considéré qui doivent être vérifiés. La durée des contrôles opérationnels n’est donc pas liée à celle du plan de gestion du district hydrographique, ils peuvent être interrompus à tout moment dès que le constat du respect du bon état (ou du bon potentiel) est effectué. Les critères de détermination des fréquences seront précisés ultérieurement, comme les critères de sélection des sites, pour 2008-2009 dans le cadre de l'élaboration des premiers plans de gestion de district hydrographique.

A surface water monitoring programme is considered to comprise at least one sub-programme. A sub-programme is defined for a specific surface water category and more than one sub-programme may be defiend for each surface water category.

2 Sub-programme: FRLSUOC - Sous-programme de contrôles opérationnels des eaux côtières du bassin Réunion (Coastal)
Sub-programme code* FRLSUOC
Note: this is used to link monitoring stations to the programme
Sub-programme name Sous-programme de contrôles opérationnels des eaux côtières du bassin Réunion
Surface water category* Coastal
Intended start date of the sub-programme (if after 2006-12-22)
Proposed end date of the sub-programme
Brief summary of the methodology or criteria used to select sites* Les critères de sélection seront complétés et précisés ultérieurement pour le choix des sites qui seront finalement suivis en contrôles opérationnels (2008-2009 dans le cadre de l’élaboration du premier plan de gestion de district hydrographique). Pour les masses d’eau courant un risque en raison de pressions ponctuelles importantes, des points de contrôle en nombre suffisant sont sélectionnés pour évaluer l’ampleur de l’incidence des pressions ponctuelles. Pour un même type, il est possible de procéder par échantillonnage de masses d’eau lorsque les pressions responsables du report d’échéance sont d’origine diffuse ou d’origine hydromorphologique.
How the concept of sub-sites has been applied and to what extent.* L'utilisation du concept de sous-site n'est pour l'instant pas envisagée pour les eaux côtières.
Additional monitoring requirements for waters used in the abstraction of drinking water in relation to Article 7* Sans objet
Extent to which monitoring deviates from that outlined* Non encore déterminé.
Number of sites in the sub-programme* -8888
Percentage of sites affected by deviations in the sub-programme* -8888
Hyperlink or reference to associated reference statement or file
Quality Elements

This section defines the quality elements monitored under the sub-programme. The methodologies and standards etc are only given where these differ from the general case outlined in Section 1.1 above. If the methodoloy and standards information for the QE has not been provided in section 1.1, then it should be provided here. Note: these QEs apply to Coastal waterbodies.

Note: the frequency defines the number of monitoring occasions made in one cycle (e.g. If the frequency is 6 and the cycle is 3, this means that the quality element is measured 6 times in 3 years). If the cycle is given as 0, this means that the quality element is measured for the first year only, and the results will be used to determine if future monitoring is required and the required frequency/cycle.

Quality Element Code* No. Of Sites* Frequency* Cycle* Cycle description Sampling Methodology Analysis Methodology Standards Applied Levels of confidence Frequency Methodology
QE1 -8888 -8888 -8888 L'élément de qualité précisé dans le champ ci-dessus est donné à titre indicatif, une sélection étant obligatoire pour ne pas bloquer l’outil. Ce choix ne préjuge pas du contrôle effectif de cet élément de qualité dans le contrôle opérationnel. Les éléments de qualité contrôlés devront permettre de déterminer les pressions auxquelles la ou les masses d'eau sont soumises et ne seront définis qu'au cas par cas. Les critères de détermination des fréquences seront précisés ultérieurement, comme les critères de sélection des sites, pour 2008-2009 dans le cadre de l'élaboration des premiers plans de gestion de district hydrographique.
QE2 -8888 -8888 -8888 L'élément de qualité précisé dans le champ ci-dessus est donné à titre indicatif, une sélection étant obligatoire pour ne pas bloquer l’outil. Ce choix ne préjuge pas du contrôle effectif de cet élément de qualité dans le contrôle opérationnel. Les éléments de qualité contrôlés devront permettre de déterminer les pressions auxquelles la ou les masses d'eau sont soumises et ne seront définis qu'au cas par cas. Les critères de détermination des fréquences seront précisés ultérieurement, comme les critères de sélection des sites, pour 2008-2009 dans le cadre de l'élaboration des premiers plans de gestion de district hydrographique.
QE3 -8888 -8888 -8888 L'élément de qualité précisé dans le champ ci-dessus est donné à titre indicatif, une sélection étant obligatoire pour ne pas bloquer l’outil. Ce choix ne préjuge pas du contrôle effectif de cet élément de qualité dans le contrôle opérationnel. Les éléments de qualité contrôlés devront permettre de déterminer les pressions auxquelles la ou les masses d'eau sont soumises et ne seront définis qu'au cas par cas. Les critères de détermination des fréquences seront précisés ultérieurement, comme les critères de sélection des sites, pour 2008-2009 dans le cadre de l'élaboration des premiers plans de gestion de district hydrographique.

A surface water monitoring programme is considered to comprise at least one sub-programme. A sub-programme is defined for a specific surface water category and more than one sub-programme may be defiend for each surface water category.

3 Sub-programme: FRLSUOL - Sous-programme de contrôles opérationnels des plans d'eau du bassin Réunion (Lake)
Sub-programme code* FRLSUOL
Note: this is used to link monitoring stations to the programme
Sub-programme name Sous-programme de contrôles opérationnels des plans d'eau du bassin Réunion
Surface water category* Lake
Intended start date of the sub-programme (if after 2006-12-22) 2008-01-01
Proposed end date of the sub-programme
Brief summary of the methodology or criteria used to select sites* Les critères de sélection seront complétés et précisés ultérieurement pour le choix des sites qui seront finalement suivis en contrôles opérationnels (2008-2009 dans le cadre de l’élaboration du premier plan de gestion de district hydrographique). Pour les masses d’eau courant un risque en raison de pressions ponctuelles importantes, des points de contrôle en nombre suffisant sont sélectionnés pour évaluer l’ampleur de l’incidence des pressions ponctuelles. Pour un même type, il est possible de procéder par échantillonnage de masses d’eau lorsque les pressions responsables du report d’échéance sont d’origine diffuse ou d’origine hydromorphologique.
How the concept of sub-sites has been applied and to what extent.* Non encore déterminé.
Additional monitoring requirements for waters used in the abstraction of drinking water in relation to Article 7* Ne s'applique pas.
Extent to which monitoring deviates from that outlined* pas encore défini
Number of sites in the sub-programme* -8888
Percentage of sites affected by deviations in the sub-programme* -8888
Hyperlink or reference to associated reference statement or file Programme de surveillance eaux douces de surface : http://www.ecologie.gouv.fr/IMG/pdf/circulaire_dce_surveillance.pdf
Quality Elements

This section defines the quality elements monitored under the sub-programme. The methodologies and standards etc are only given where these differ from the general case outlined in Section 1.1 above. If the methodoloy and standards information for the QE has not been provided in section 1.1, then it should be provided here. Note: these QEs apply to Lake waterbodies.

Note: the frequency defines the number of monitoring occasions made in one cycle (e.g. If the frequency is 6 and the cycle is 3, this means that the quality element is measured 6 times in 3 years). If the cycle is given as 0, this means that the quality element is measured for the first year only, and the results will be used to determine if future monitoring is required and the required frequency/cycle.

Quality Element Code* No. Of Sites* Frequency* Cycle* Cycle description Sampling Methodology Analysis Methodology Standards Applied Levels of confidence Frequency Methodology
QE1 -8888 -8888 -8888 L'élément de qualité précisé dans le champ ci-dessus est donné à titre indicatif, une sélection étant obligatoire pour ne pas bloquer l’outil. Ce choix ne préjuge pas du contrôle effectif de cet élément de qualité dans le contrôle opérationnel. Les éléments de qualité contrôlés devront permettre de déterminer les pressions auxquelles la ou les masses d'eau sont soumises et ne seront définis qu'au cas par cas. Les éléments de qualité à suivre sont ceux qui sont à l’origine de la non atteinte du bon état (ou du bon potentiel) de la masse d'eau. Le contrôle opérationnel cesse lorsque la masse d’eau respecte le bon état (ou le bon potentiel). Pour s’assurer de ce respect, c’est l’ensemble des éléments de qualité pertinents pour évaluer l’état dans le type considéré qui doivent être vérifiés. La durée des contrôles opérationnels n’est donc pas liée à celle du plan de gestion du district hydrographique, ils peuvent être interrompus à tout moment dès que le constat du respect du bon état (ou du bon potentiel) est effectué. Les critères de détermination des fréquences seront précisés ultérieurement, comme les critères de sélection des sites, pour 2008-2009 dans le cadre de l'élaboration des premiers plans de gestion de district hydrographique.
QE2 -8888 -8888 -8888 L'élément de qualité précisé dans le champ ci-dessus est donné à titre indicatif, une sélection étant obligatoire pour ne pas bloquer l’outil. Ce choix ne préjuge pas du contrôle effectif de cet élément de qualité dans le contrôle opérationnel. Les éléments de qualité contrôlés devront permettre de déterminer les pressions auxquelles la ou les masses d'eau sont soumises et ne seront définis qu'au cas par cas. Les éléments de qualité à suivre sont ceux qui sont à l’origine de la non atteinte du bon état (ou du bon potentiel) de la masse d'eau. Le contrôle opérationnel cesse lorsque la masse d’eau respecte le bon état (ou le bon potentiel). Pour s’assurer de ce respect, c’est l’ensemble des éléments de qualité pertinents pour évaluer l’état dans le type considéré qui doivent être vérifiés. La durée des contrôles opérationnels n’est donc pas liée à celle du plan de gestion du district hydrographique, ils peuvent être interrompus à tout moment dès que le constat du respect du bon état (ou du bon potentiel) est effectué. Les critères de détermination des fréquences seront précisés ultérieurement, comme les critères de sélection des sites, pour 2008-2009 dans le cadre de l'élaboration des premiers plans de gestion de district hydrographique.
QE3 -8888 -8888 -8888 L'élément de qualité précisé dans le champ ci-dessus est donné à titre indicatif, une sélection étant obligatoire pour ne pas bloquer l’outil. Ce choix ne préjuge pas du contrôle effectif de cet élément de qualité dans le contrôle opérationnel. Les éléments de qualité contrôlés devront permettre de déterminer les pressions auxquelles la ou les masses d'eau sont soumises et ne seront définis qu'au cas par cas. Les éléments de qualité à suivre sont ceux qui sont à l’origine de la non atteinte du bon état (ou du bon potentiel) de la masse d'eau. Le contrôle opérationnel cesse lorsque la masse d’eau respecte le bon état (ou le bon potentiel). Pour s’assurer de ce respect, c’est l’ensemble des éléments de qualité pertinents pour évaluer l’état dans le type considéré qui doivent être vérifiés. La durée des contrôles opérationnels n’est donc pas liée à celle du plan de gestion du district hydrographique, ils peuvent être interrompus à tout moment dès que le constat du respect du bon état (ou du bon potentiel) est effectué. Les critères de détermination des fréquences seront précisés ultérieurement, comme les critères de sélection des sites, pour 2008-2009 dans le cadre de l'élaboration des premiers plans de gestion de district hydrographique.

2. Surface Water Investigative Programmes

Investigative monitoring is 'reactive' in nature and as such, differs from the more 'routine' surveillance and operational programmes. This section provides a summary of the methodologies and strategies that have been put in place for the implementation of surface water investigative monitoring programmesContents

Strategy for setting up investigative monitoring* Un programme de contrôles d’enquête est établi, en application de la directive 2000/60/CE du 23 octobre 2000 établissant un cadre pour une politique communautaire dans le domaine de l’eau, afin d'effectuer des contrôles sur des masses d’eau de surface dès que l’une des conditions suivantes le justifie : 1.en cas de non-atteinte vraisemblable des objectifs environnementaux et en l’absence d’explication par des pressions déterminées, pour en déterminer la cause ; 2.en cas de pollution accidentelle, pour en déterminer l’ampleur et l’incidence.
Intended start date for the strategy (if after 2006-12-22)
Reason(s) for delay if applicable
Hyperlink or reference to associated reference statement or file
URL to further information: http://www.surveillance.eaufrance.fr/programme/FR_SUE

Where investigative monitoring has already taken place, the following information in relation to the programme of investigative monitoring initiated can be used to illustrate how the strategy works in practice. The type of investigative monitoring programmes are: unknown excedence, failure of objectives, incident response or other

Type of incident* How strategy worked* No. of sites monitored* No. of monitoring occasions* Associated documents Quality elements measured

3. Groundwater Monitoring Programmes

This section provides a summary of the groundwater monitoring programmes (chemical and quantitative)

3.1 Groundwater Parameters

This section defines the methodologies and standards generally applied for the specified groundwater parameters.

Parameter Code* Measured As Sampling Methodology Analysis Methodology Standards Applied Levels of confidence Frequency Methodology
GE2-1 Mesure à réaliser de préférence in-situ à l’aide de sondes
GE2-2 Mesure à réaliser de préférence in-situ à l’aide de sondes
GE2-3 Mesure à réaliser de préférence in-situ à l’aide de sondes
GE2-4 Prélèvement d'échantillons pour analyse en laboratoire agréé Les analyses sont réalisées conformément aux normes AFNOR en vigueur
GE2-5 Prélèvement d'échantillons pour analyse en laboratoire agréé Les analyses sont réalisées conformément aux normes AFNOR en vigueur
GE3 Paramètres complémentaires mesurés: sels minéraux et minéralisation, matières organiques et oxydables, matières en suspension, certains métaux et métalloïdes, certains pesticides Les analyses sont réalisées conformément aux normes AFNOR en vigueur
GE1-1 Mesure du niveau piézométrique de la masse d'eau lorsque le site de mesure est un piézomètre ou un forage, niveau exprimé en mètres (m)
GE1-2 Mesure du débit de la masse d’eau lorsque le site de mesure est une source ou un cours d'eau associé à un aquifère

3.2 Groundwater Monitoring Programmes

This section defines the programmes set up for monitoring of groundwater bodies.Note that the concept of sub-programmes does not apply as programmes relate only to groundwaters

3.2.1 PROGRAMME: FRLSOP - Programme de surveiilance de l'état quantitatif des eaux souterraines du bassin Réunion

Programme code* FRLSOP
Programme name Programme de surveiilance de l'état quantitatif des eaux souterraines du bassin Réunion
Quantitative monitoring* Yes
Chemical surveillence monitoring* No
Chemical operational monitoring* No
Is this programme International, national or RBD specific? RBD
If part of an international monitoring programme, please describe the international programme and how this programme relates to it.
Summary of the overall key design considerations for the programme Le programme de surveillance de l'état quantitatif des eaux souterraines est établi, en application de la directive du 23 octobre 2000, afin de donner une image de l'état général des eaux. Pour assurer cette surveillance, un réseau de sites pérennes répartis sur l’ensemble du territoire (métropole et départements d’Outre-mer) est mis en place de façon à disposer d’un suivi sur le long terme. Au niveau national une méthode a été définie pour : - le choix des sites de mesures avec une densité minimum de sites de mesures (en nb/km2) en fonction du type de masse d'eau (sédimentaire, alluvions, socle, édifice volcanique, intensément plissé, imperméable localement aquifère) et des pressions excercées dues aux prélèvements - la fréquence de mesures en fonction aussi du type de masse d'eau et des pressions, elle est au minimum de 2/an.
Intended start date of the monitoring programme (if after 2006-12-22)
Reason(s) for delay if applicable
Brief summary of the methodology or criteria used to select sites* Le choix des sites de mesures est fait au niveau de chaque bassin par masse d'eau sur la base de la densité minimum définie au niveau national (densité minimum arrêtée par grand type de masse d'eau: sédimentaire, alluvions, socle, édifice volcanique, intensément plissé, imperméable localement aquifère). La densité peut être augmentée en fonction des pressions de prélèvement exercées sur la masse d'eau. Le choix des sites est ensuite validé au niveau national.
How the concept of sub-sites has been applied and to what extent.* Sans objet
Additional monitoring requirements for waters used in the abstraction of drinking water in relation to Article 7* Sans objet
Specific arrangements in place for the monitoring of transboundary groundwaters* non applicable
Extent to which monitoring deviates from that outlined* Sans objet
Number of sites in the programme* 22
Number of protected drinking water abstraction areas foe which monitoring sites are associated* 0
Percentage of sites affected by deviations in the programme* 0
Hyperlink or reference to associated reference statement or file
URL to further information: http://www.surveillance.eaufrance.fr/programme/FR_SOP
Parameters

This section defines the parameters monitored under the programme. The methodologies and standards etc are only given where these differ from the general case outlined in Section 3.1 above. If the methodoloy and standards information for the parameter has not been provided in section 3.1, then it should be provided here.

Note: the frequency defines the number of monitoring occasions made in one cycle (e.g. If the frequency is 6 and the cycle is 3, this means that the parameter is measured 6 times in 3 years). If the cycle is given as 0, this means that the parameter is measured for the first year only, and the results will be used to determine if future monitoring is required and the required frequency/cycle.

Parameter Code* No. Of Sites* Frequency* Cycle* Cycle description Measured As Sampling Methodology Analysis Methodology Standards Applied Levels of confidence Frequency Methodology
GE1-1 22 52 1 Mesure du niveau piézométrique de la masse d'eau lorsque le site de mesure est un piézomètre ou un forage, niveau exprimé en mètres (m). Les mesures doivent être réalisées de préférence par enregistrement automatique. La fréquence de mesures varie en fonction du type de masse d'eau. Elle est au minimum de 2/an pour les masses d'eau sédimentaires à caractère captif, et varie de 1/mois à 1/jour pour les autres types de masses d'eau
GE1-2 0 2 1 Mesure du débit de la masse d’eau lorsque le site de mesure est une source ou un cours d'eau associé à un aquifère. Les mesures doivent être réalisées de préférence par enregistrement automatique. La fréquence de mesures varie en fonction du type de masse d’eau. Elle est au minimum de 2/an pour les masses d’eau sédimentaires à caractère captif, et varie de 1/mois à 1/jour pour les autres types de masses d’eau.

3.2.2 PROGRAMME: FRLSOS - Programme de contrôle de surveillance de l'état chimique des eaux souterraines du bassin Réunion

Programme code* FRLSOS
Programme name Programme de contrôle de surveillance de l'état chimique des eaux souterraines du bassin Réunion
Quantitative monitoring* No
Chemical surveillence monitoring* Yes
Chemical operational monitoring* No
Is this programme International, national or RBD specific? RBD
If part of an international monitoring programme, please describe the international programme and how this programme relates to it.
Summary of the overall key design considerations for the programme Le programme de contrôle de surveillance de l’état chimique des eaux souterraines est établi, en application de la directive du 23 octobre 2000, afin de donner une image de l'état général des eaux. Pour réaliser ce programme, un réseau de sites pérennes répartis sur l’ensemble du territoire (métropole et départements d’Outre-mer) est mis en place de façon à disposer d’un suivi sur le long terme. Au niveau national une méthode a été définie pour : - le choix des sites de mesures avec une densité minimum de sites de mesures (en nombre/km2) dépendant du type de masse d'eau (sédimentaire, alluvions, socle, édifice volcanique, intensément plissé, imperméable localement aquifère) - la surveillance repose en terme de fréquence de suivi et de paramètres mesurés sur une campagne réalisée tous les 6 ans portant sur une liste importante de paramètres, ainsi que des campagnes annuelles (2 mesures/an : période de basses eaux et hautes eaux, sauf pour masses d’eau sédimentaires à caractère captif : 1 mesure/an) sur une liste plus réduite de paramètres.
Intended start date of the monitoring programme (if after 2006-12-22)
Reason(s) for delay if applicable
Brief summary of the methodology or criteria used to select sites* Le choix des sites de mesures est fait au niveau de chaque bassin par masse d'eau sur la base de la densité minimum définie au niveau national (densité minimum arrêtée par grand type de masse d'eau: sédimentaire, alluvions, socle, édifice volcanique, intensément plissé, imperméable localement aquifère) et à partir de la connaissance du fonctionnement de la masse d’eau (notion de représentativité des sites). Le choix des sites est ensuite validé au niveau national.
How the concept of sub-sites has been applied and to what extent.* Sans objet
Additional monitoring requirements for waters used in the abstraction of drinking water in relation to Article 7* Sans objet
Specific arrangements in place for the monitoring of transboundary groundwaters* non applicable
Extent to which monitoring deviates from that outlined* Certains éléments du protocole national ne seront pas analysés lors des premières campagnes mais integrés par la suite.
Number of sites in the programme* 17
Number of protected drinking water abstraction areas foe which monitoring sites are associated* 13
Percentage of sites affected by deviations in the programme* 100
Hyperlink or reference to associated reference statement or file
URL to further information: http://www.surveillance.fr/programme/FR_SOS
Parameters

This section defines the parameters monitored under the programme. The methodologies and standards etc are only given where these differ from the general case outlined in Section 3.1 above. If the methodoloy and standards information for the parameter has not been provided in section 3.1, then it should be provided here.

Note: the frequency defines the number of monitoring occasions made in one cycle (e.g. If the frequency is 6 and the cycle is 3, this means that the parameter is measured 6 times in 3 years). If the cycle is given as 0, this means that the parameter is measured for the first year only, and the results will be used to determine if future monitoring is required and the required frequency/cycle.

Parameter Code* No. Of Sites* Frequency* Cycle* Cycle description Measured As Sampling Methodology Analysis Methodology Standards Applied Levels of confidence Frequency Methodology
GE1-2 17 4 1 Paramètre mesuré de préférence in-situ à l'aide de sondes Pour l’ensemble des paramètres du contrôle de surveillance, la fréquence de mesures varie en fonction du type de masse d’eau. Elle est au minimum d’1/an pour les masses d’eau sédimentaires à caractère captif, et au minimum de 2/an pour les autres types de masses d’eau avec une mesure en période de basses eaux et une autre en période de hautes eaux.
GE2-2 17 4 1 Paramètre mesuré de préférence in-situ à l'aide de sondes Pour l’ensemble des paramètres du contrôle de surveillance, la fréquence de mesures varie en fonction du type de masse d’eau. Elle est au minimum d’1/an pour les masses d’eau sédimentaires à caractère captif, et au minimum de 2/an pour les autres types de masses d’eau avec une mesure en période de basses eaux et une autre en période de hautes eaux.
GE2-3 17 4 1 Paramètre mesuré de préférence in-situ à l'aide de sondes Pour l’ensemble des paramètres du contrôle de surveillance, la fréquence de mesures varie en fonction du type de masse d’eau. Elle est au minimum d’1/an pour les masses d’eau sédimentaires à caractère captif, et au minimum de 2/an pour les autres types de masses d’eau avec une mesure en période de basses eaux et une autre en période de hautes eaux.
GE2-4 17 4 1 Prélèvement d'échantillons pour analyse en laboratoire agréé Les analyses sont réalisées conformément aux normes AFNOR en vigueur Pour l’ensemble des paramètres du contrôle de surveillance, la fréquence de mesures varie en fonction du type de masse d’eau. Elle est au minimum d’1/an pour les masses d’eau sédimentaires à caractère captif, et au minimum de 2/an pour les autres types de masses d’eau avec une mesure en période de basses eaux et une autre en période de hautes eaux.
GE2-5 17 4 1 Prélèvement d'échantillons pour analyse en laboratoire agréé Les analyses sont réalisées conformément aux normes AFNOR en vigueur Pour l’ensemble des paramètres du contrôle de surveillance, la fréquence de mesures varie en fonction du type de masse d’eau. Elle est au minimum d’1/an pour les masses d’eau sédimentaires à caractère captif, et au minimum de 2/an pour les autres types de masses d’eau avec une mesure en période de basses eaux et une autre en période de hautes eaux.
GE3 17 4 1 Des paramètres complémentaires sont mesurés: sels minéraux et minéralisation, matières organiques et oxydables, matières en suspension et certains phytosanitaires. Les micropolluants minéraux ne seront pas mesurés Prélèvement d'échantillons pour analyses en laboratoire agréé Les analyses sont réalisées conformément aux normes AFNOR en vigueur Pour l’ensemble des paramètres du contrôle de surveillance, la fréquence de mesures varie en fonction du type de masse d’eau. Elle est au minimum d’1/an pour les masses d’eau sédimentaires à caractère captif, et au minimum de 2/an pour les autres types de masses d’eau avec une mesure en période de basses eaux et une autre en période de hautes eaux. Tous les 6 ans, une liste complémentaire de paramètres est mesurée.

3.2.3 PROGRAMME: FRLSOO - Programme de contrôles opérationnels de l'état chimique des eaux souterraines du bassin Réunion

Programme code* FRLSOO
Programme name Programme de contrôles opérationnels de l'état chimique des eaux souterraines du bassin Réunion
Quantitative monitoring* No
Chemical surveillence monitoring* No
Chemical operational monitoring* Yes
Is this programme International, national or RBD specific? RBD
If part of an international monitoring programme, please describe the international programme and how this programme relates to it.
Summary of the overall key design considerations for the programme Le programme de contrôles opérationnels de l’état chimique des eaux souterraines est établi, en application de la directive du 23 octobre 2000, selon la méthodologie suivante : - le choix des sites, qui concerne uniquement les masses d’eau à risque de non atteinte du bon état, doit permettre de détecter les effets des pressions et des programmes de mesures; ce choix dépend du type de pollution (pollution diffuse ou pollution ponctuelle) et intègre l’hétérogénéité spatiale et verticale de la masse d’eau - le choix des paramètres mesurés, à savoir ceux présentant un risque de non atteinte du bon état pour la masse d’eau ; la fréquence de mesure est au minimum d’1/an et est fonction du type de masse d’eau. Les contrôles opérationnels sont évolutifs et prennent fin lorsque la masse d’eau passe en bon « bon état ». Une première liste de sites, dans des masses d’eau qui n’atteindront pas de façon certaine le bon état en 2015, est rapportée. Cette liste sera ensuite complétée en 2007 dans le cadre de l’élaboration du SDAGE.
Intended start date of the monitoring programme (if after 2006-12-22) 2008-01-01
Reason(s) for delay if applicable La France souhaite bénéficier des premiers résultats du contrôle de surveillance, qui seront obtenus en 2007, pour affiner le contenu des contrôles opérationnels notamment pour les paramètres à risque, et engager ce programme de contrôles à partir de 2008.
Brief summary of the methodology or criteria used to select sites* Seules les masses d’eau présentant un risque de non atteinte du « bon état » sont concernées. Le choix des sites de mesures est fait au niveau de chaque bassin par masse d'eau sur la base de la connaissance du fonctionnement de la masse d’eau (notion de représentativité des sites) et des pressions (pollutions diffuse et ponctuelle ayant un impact à l’échelle de la masse d’eau). Le choix des sites est ensuite validé au niveau national.
How the concept of sub-sites has been applied and to what extent.* Sans objet
Additional monitoring requirements for waters used in the abstraction of drinking water in relation to Article 7* Sans objet
Specific arrangements in place for the monitoring of transboundary groundwaters* non applicable
Extent to which monitoring deviates from that outlined* Non défini
Number of sites in the programme* -8888
Number of protected drinking water abstraction areas foe which monitoring sites are associated* -8888
Percentage of sites affected by deviations in the programme* -8888
Hyperlink or reference to associated reference statement or file
URL to further information: http://www.surveillance.fr/programme/FR_SOP
Parameters

This section defines the parameters monitored under the programme. The methodologies and standards etc are only given where these differ from the general case outlined in Section 3.1 above. If the methodoloy and standards information for the parameter has not been provided in section 3.1, then it should be provided here.

Note: the frequency defines the number of monitoring occasions made in one cycle (e.g. If the frequency is 6 and the cycle is 3, this means that the parameter is measured 6 times in 3 years). If the cycle is given as 0, this means that the parameter is measured for the first year only, and the results will be used to determine if future monitoring is required and the required frequency/cycle.

Parameter Code* No. Of Sites* Frequency* Cycle* Cycle description Measured As Sampling Methodology Analysis Methodology Standards Applied Levels of confidence Frequency Methodology
GE3 -8888 1 1 La notion de cycle n'est pas concernée pour les contrôles opérationnels, considérant que les contrôles sont réalisés chaque année mais seront suspendus lorsque la masse d'eau passera en "bon état" Les paramètres mesurés dans le cadre des contrôles opérationnels sont ceux induisant un risque de non atteinte du "bon état" pour la masse d'eau concernée. Ils varient d'une masse d'eau à l'autre. Les mesures sont réalisées conformément aux normes AFNOR en vigueur La fréquence varie en fonction du type de masse d'eau et du type de pollution. Elle est au minimum d'1/an.
GE2-4 -8888 1 1 La notion de cycle n'est pas concernée pour les contrôles opérationnels, considérant que les contrôles sont réalisés chaque année mais seront suspendus lorsque la masse d'eau passera en "bon état" Paramètre fréquemment à risque pour les masses d'eau, devant faire l'objet de contrôles opérationnels Prélèvement d'échantillons pour analyse en laboratoire agréé Les analyses sont réalisées conformément aux normes AFNOR en vigueur La fréquence varie en fonction du type de masse d'eau et du type de pollution. Elle est au minimum d'1/an.